Inspira : espace industriel responsable et multimodal

AccueilActualitésInspira reconnu par l’Etat

Inspira reconnu par l’Etat

Publié le 07/06/2024 dans la rubrique Aménagement, Divers, Environnement, Industriels, Multimodalité, Responsable

Partagez cette page          

L’état vient de dévoiler les 55 sites industriels « Clés en mains » identifiés pour accélérer la réindustrialisation.

Parmi eux, 5 se situent en Auvergne Rhône Alpes, à l’image d’INSPIRA, le plus grand site « Clés en main » à l’échelle nationale, retenu entre autres pour ses précieux atouts :

  • Une connexion aux réseaux de transport les plus structurants favorisant la multimodalité fleuve/rail/route et une situation géographique très attractive le long de l’axe Rhône Saône Méditerranée
  • Une proximité immédiate de la plateforme Osiris et les 24 entreprises installées sur INSPIRA pour renforcer les synergies et favoriser les échanges
  • Une prise en compte réelle et permanente des enjeux environnementaux avec un corridor écologique en son cœur et un espace de renaturation planifié autour de la Sanne (90 ha d’espaces verts) ; des exigences fortes pour des implantations à hautes qualités architecturale et paysagère intégrant des équipements de production d’ENR et de récupération des eaux ; le souci de préserver la ressource en eau, en optimisant les besoins industriels (sobriété et sélection des prospects), en explorant les possibilités de réutilisation des eaux industrielles, en participant au Plan Territorial de Gestion de la ressource en Eau (PTGE) et l’implication et l’engagement fort de tous les échelons territoriaux

L’objectif de cette démarche « clés en main » est d’accélérer la mobilisation d’un foncier industriel de qualité, en labellisant les sites sélectionnés et en les accompagnant dans leurs démarches par un soutien en ingénierie d’Etat permettant de réduire les délais d’instruction des dossiers. Cette approche favorisera également une meilleure anticipation des dispositions réglementaires et des mesures environnementales à déployer pour répondre plus efficacement aux objectifs durables

Une belle opportunité pour INSPIRA qui voit se confirmer les nombreux efforts engagés ces deux dernières années pour tenir compte des décisions juridiques ayant pointé les écarts entre l’ambition du projet et ses engagements.

INSPIRA, exempté de l’objectif « ZAN » Zéro Artificialisation Nette

L’objectif de « zéro artificialisation nette des sols » (ZAN) d’ici 2050 s’impose aux territoires depuis la loi « Climat et résilience » votée en 2021 avec un objectif intermédiaire fixant la réduction de moitié de la consommation d’espaces naturels, agricoles et forestiers d’ici 2031, en limitant notamment l’étalement urbain.

Pour autant, l’état a tenu à ce que la mise en œuvre du ZAN ne bloque pas les projets industriels. Il s’agit en effet pour le gouvernement de concilier les objectifs de transition écologique avec les enjeux de réindustrialisation de la France.

En inscrivant INSPIRA dans la liste des sites d’intérêt national et européen exemptés du décompte défini par le décret ZAN, l’état confirme l’importance de cet espace au niveau national. Cette mesure préserve les communes de Salaise sur Sanne et de Sablons qui n’auront pas à déduire les surfaces nécessaires au développement de l’espace industriel de leur stock de surface à urbaniser.

Suite à l’annulation des 2 arrêtés préfectoraux autorisant le projet Inspira, une prise de recul a été nécessaire pour les équipes, les partenaires et les élus. Comme le soulignent Sylvie DEZARNAUD Présidente d’INSPIRA et Géraldine OLLIVIER, responsable technique et environnement « Nous avons revu notre copie sur l’approche technique de la gestion de la ressource en eau ainsi que sur la sélection des entreprises pour n’accueillir que des projets industriels peu consommateurs en eau ou en mesure de la réutiliser dans leur process industriel ». « Nous sommes clairement et définitivement engagés sur de nouveaux prélèvements qui ne dépasseront pas 2 000 m3/jour ». Cette réduction drastique des prélèvements en eau traduit l’engagement d’INSPIRA dans le Plan Territorial de Gestion de la ressource en Eau (PTGE) et ses ambitions écoresponsables.

Un défi d’envergure que les élus souhaitent relever dans la concertation et la co-construction.